fr
Select language
Csreen shot Greek fires
06 Aug 2018

En Grèce, des chefs de pompiers, des chefs de police et des hommes politiques quittent leur poste après un incendie catastrophique.

fr
Select language

Les responsables de la police nationale et des services de secours grecs ont quitté leur poste après l'incendie mortel qui a ravagé la ville côtière de Mati, à l'est d'Athènes, le 23 juillet.

Les vidéos ci-dessus montrent l'étendue de la dévastation après l'incendie, qui a été qualifié de plus meurtrier en Europe à l'époque moderne.

Selon les médias internationaux, plusieurs hauts responsables de la protection civile en Grèce ont désormais démissionné ou ont été contraints de quitter leur poste. Les chefs adjoints peuvent reprendre les postes jusqu'à nouvel ordre, selon un communiqué du bureau du Premier ministre Alexis Tsipra.

Le communiqué ne dit rien de la catastrophe de Mati, pour laquelle le gouvernement a été critiqué. L'incendie a fait 90 victimes et de nombreuses personnes sont encore soignées dans les hôpitaux. Plusieurs d'entre elles sont encore dans un état critique.

Vendredi, le ministre grec de la protection sociale, Nikos Toskas, a démissionné.