fr
Select language
Strasbourg terrorist shooting. Screen shot from France 24 English.
12 Dec 2018

Trois morts et 13 blessés lors de la fusillade sur le marché de Noël de Strasbourg - alerte au terrorisme en France

fr
Select language

Trois personnes ont été tuées après qu'un homme a ouvert le feu sur un marché de Noël dans la ville française de Strasbourg.

La police et les unités antiterroristes sont désormais à la recherche de l'auteur présumé de l'attentat, Chekatt Cherif, 29 ans, qui aurait été arrêté pour meurtre dans la journée de mardi.

Selon les médias français, l'homme a des liens avec des milieux islamistes radicaux.

Le Parlement européen est verrouillé et fermé en raison de l'attaque.

Une personne a ouvert le feu à 20 heures mardi soir sur un marché de Noël dans la ville française de Strasbourg.

Des informations contradictoires ont circulé sur le nombre de morts. A 11h30 mercredi, les autorités annoncent que trois personnes sont mortes et 13 personnes ont été blessées dans l'attaque. Peu avant, le nombre de morts avait été ramené à deux, mais dans la nuit, il a été dit que trois personnes étaient mortes et la nuit dernière, quatre. Aucune explication n'a été fournie.

Les blessures sont graves pour la majorité des victimes.

La fusillade s'est produite sur un marché de Noël, place Kleber, dans le centre de la ville.

Des policiers lourdement armés ont bloqué la zone et ont commencé à rechercher le tireur. Celui-ci aurait été blessé après avoir été abattu par les forces antiterroristes françaises, écrit l'AFP. Selon des sources, la chaîne française BFM TV, rapporte que le tireur a fui le lieu de la fusillade en taxi.

350 policiers et deux hélicoptères ont participé à la recherche du tireur, a déclaré le secrétaire d'Etat, Christophe Castaner, lors d'une conférence de presse dans la nuit. Une enquête spéciale terroriste a été ouverte, le groupe antiterroriste Sentinelle et les unités d'intervention du Raid et de la BRI ont également été mobilisés.

L'auteur des faits a été identifié comme étant un certain Chekatt Cherif, 29 ans. Il est né à Strasbourg et est connu des services de police pour ses précédents crimes.

Bien que l'information officielle soit que les recherches pour retrouver le jeune homme de 29 ans se poursuivent, certains affirment qu'il a déjà été retrouvé : L'AFP précise, selon ses sources, que l'homme était déjà soupçonné de meurtre et a été arrêté mardi matin.

Sécurité renforcée sur les marchés de Noël

Le ministre français de l'Intérieur a déclaré à Reuters que l'homme est inscrit sur la "Fiche S", une liste de sécurité spéciale. Selon BFM TV, l'homme a des liens avec des groupes islamiques radicaux à Strasbourg.

Le niveau d'alerte pour les menaces terroristes est relevé et les contrôles aux frontières sont renforcés après l'attaque. Sur tous les marchés de Noël, la sécurité sera renforcée, déclare le ministre de l'intérieur.

Pendant la nuit, la police aurait effectué une perquisition au domicile de l'homme de 29 ans, qui n'y a pas été retrouvé. Sur place, des explosifs ont été trouvés, affirme BFM TV.

Une grande partie du centre-ville de Strasbourg a été évacuée par la police, qui demande aux habitants de garder leur calme. Les transports publics ont été fermés et les autorités ont envoyé un message d'alerte aux habitants de Strasbourg leur demandant de se mettre à l'abri et de ne pas sortir de chez eux.