fr
Select language
The Boundary Wildfire. Photo by Parks Canada / Ryan Peruniak
30 Aug 2018

Plus d'un million d'hectares de terres boisées ont brûlé en Colombie-Britannique cet été

fr
Select language

Nous ne sommes qu'à la fin du mois d'août et les chiffres concernant la province de la Colombie-Britannique, dans l'Ouest canadien, sont choquants : Plus de 1,2 million d'hectares de terres forestières ont brûlé au cours de la saison des feux de forêt de cette année - la pire jamais enregistrée en termes d'hectares brûlés.

Selon le B.C. Wildfire Service, 1 250 383 hectares ont brûlé dans la province depuis le 1er avril, soit plus que le record de l'année dernière (1 216 053 hectares).

Avant les deux derniers étés, la pire saison de feux de forêt de la province avait eu lieu en 1958, lorsque 855 968 hectares avaient brûlé.

Le coût total de la lutte contre les incendies de cette année s'élève à 350,1 millions de dollars canadiens (environ 200 millions d'euros ou quelque 250 millions de dollars américains), rapporte la chaîne de télévision canadienne Global News.

Si le nombre d'hectares brûlés cette année est supérieur à celui de l'année dernière, la plupart des incendies se sont produits dans des endroits plus reculés, ce qui a entraîné moins de dégâts matériels et moins d'évacuations.

"Cette année a été assez intéressante du fait que nos six centres régionaux de lutte contre les incendies sont tous très occupés. En termes de ressources, cela a été un véritable défi, car les incendies sont très dispersés", a déclaré Kyla Fraser, du B.C. Wildfire Service.

Le service suivait plus de 50 " feux de forêt dignes d'intérêt ", c'est-à-dire des feux assez importants ou assez proches des communautés pour être préoccupants, dans tous les coins de la Colombie-Britannique.

Mercredi, le gouvernement de la Colombie-Britannique a prolongé son état d'urgence lié aux feux de forêt jusqu'au 12 septembre.

Photo de couverture ci-dessus : Le feu de forêt de Boundary. Photo par Parcs Canada / Ryan Peruniak