fr
Select language
The entire CTIF History Commission and the Study Group as it stood in 2019.
17 Feb 2020

Le nouveau président de la commission Histoire du CTIF ouvre la voie à une coopération plus multilingue et internationale dans son premier discours aux membres.

fr
Select language

History Commission LogoLa commission Histoire du CTIF a un nouveau président, Gerald Schimpf, qui s'occupe désormais activement de la commission. M. Schimpf parle couramment l'anglais, ce qui permet une fois de plus aux membres qui ne sont pas germanophones de participer à la fois à la Commission et à son groupe d'étude.

La langue de travail de la Commission restera pour l'instant l'allemand, mais comme dans toute Commission ou groupe de travail, toutes les nations membres qui peuvent participer par le biais d'un interprète sont les bienvenues. M. Schimpf aidera personnellement à traduire entre l'anglais et l'allemand pour ceux qui sont plus à l'aise avec l'anglais, si nécessaire. Les délégués parlant d'autres langues, qui ne sont pas en mesure de communiquer en allemand ou en anglais, devront peut-être se faire accompagner de leurs propres interprètes.

Le travail par le biais d'un interprète est courant au sein du CTIF et cette façon de travailler est utilisée par les délégués au plus haut niveau lorsque le besoin s'en fait sentir, il n'y a donc rien d'inhabituel dans cette approche.

"Il est très important pour moi que tous les pays se sentent bienvenus pour devenir membres et participer aux travaux de la commission d'histoire et du groupe d'étude. La langue ne sera pas un problème", déclare Gerald Schimpf.

La décision de nommer Gerald Schimpf, du corps des sapeurs-pompiers professionnels de Vienne, à la présidence de la Commission a été prise par le Comité exécutif du CTIF à l'automne 2019, mais il a maintenant prononcé sa première allocution devant les membres (ci-dessous) et est prêt à se mettre activement au travail :

La version allemande de ce document est également jointe en PDF ci-dessous dans ce post.

Gerald Schimpf, new chair of the CTIF History Commission. Contact Mr Schimpf here:

Gerald Schimpf, new chair of the CTIF History Commission. Contact Mr Schimpf here:

Chers membres de la commission, chers membres du groupe d'étude,

Je m'adresse à vous aujourd'hui pour la première fois en tant que président de la commission. Comme vous le savez, j'ai été proposé par la commission comme nouveau président à Tulln et le secrétaire général du CTIF Roman Sykora m'a informé le 16 octobre 2019 que cette proposition avait été acceptée par le Comité exécutif. J'ai donc officiellement pris en charge cette fonction. Comme j'ai déjà annoncé à Tulln que je souhaitais intensifier la communication entre nos conférences, j'aimerais aujourd'hui vous informer des sujets d'actualité.

En décembre 2019, une séance a eu lieu à Salzbourg avec Adolf Schinnerl, notre président d'honneur. Les participants étaient Ingo Valentini, en tant que président du groupe d'étude, Christian Fastl, en tant que délégué national de l'Autriche (il s'occupera du procès-verbal à l'avenir), Katrin Knaß-Roßmann en tant que représentante du groupe de pilotage et moi-même. Adolf Schinnerl nous a donné une bonne vue d'ensemble, notamment des premières années de la commission et du groupe d'étude, et nous avons également pu discuter de divers sujets d'actualité. L'un d'eux était, par exemple, le contenu de la page d'accueil officielle du CTIF (www.ctif.org/index.php/commissionsand-groups/history-commission), où des améliorations et des mises à jour ont déjà été effectuées dans les versions allemande et anglaise. Les modifications sont encore en cours, si vous remarquez des erreurs ou si vous avez des suggestions d'amélioration, n'hésitez pas à m'en faire part.

Il y a aussi des nouvelles concernant les certifications des musées. J'ai nommé Katrin Knaß-Roßmann à la tête de ce groupe. Une certification vient d'avoir lieu au Central Museum for Disaster Relief de Budapest les 27 et 28 janvier 2020. Elle a été réalisée par Katrin Knaß-Roßmann et Peter Schmid. J'y ai assisté pour voir le processus de certification et Ingo Valentini nous a également rejoints pour prendre des dispositions avec Imre Berki et son équipe pour la conférence de cette année en Hongrie. Au cours de cette visite, Ingo Valentini et moi-même avons également rencontré le vice-président du CTIF, László Bérczi, et nous avons discuté des travaux de la commission, du groupe d'étude et de la prochaine conférence en Hongrie. En outre, nous travaillons actuellement sur la normalisation du processus de certification.

Lors de la dernière réunion de la commission, le remplacement de Johann Sallaberger dans le domaine de la classification des véhicules d'incendie historiques a été à nouveau débattu et la nomination d'éventuels candidats a été demandée avant le 31 décembre 2019. Comme il n'y a pas eu de nominations jusqu'à ce délai, j'ai activement recherché un remplaçant et notre collègue Patrick Juncker du Luxembourg était prêt à accepter. A l'avenir, il coordonnera les classifications au niveau international. Je tiens à le remercier chaleureusement pour sa volonté et son engagement.

Que se passe-t-il d'autre au sein du CTIF ? Lors de la réunion du comité exécutif à Luxembourg en novembre 2019, j'étais connecté par vidéoconférence et j'ai pu présenter nos travaux et nos objectifs futurs. À l'automne 2020, il y aura une réunion personnelle du Comité exécutif et des présidents des commissions en Slovénie où les objectifs à long terme du CTIF et de ses commissions seront discutés et développés. Dans le cadre d'Interschutz à Hanovre en juin 2020, l'assemblée des délégués aura lieu et le 120ème anniversaire du CTIF sera célébré. Je représenterai la commission Histoire à la fois en Slovénie et à Hanovre.

Enfin, j'aimerais présenter un projet autrichien qui pourrait être intéressant pour d'autres pays. Nous prévoyons de remettre à la Bibliothèque nationale autrichienne de Vienne une copie de tous les volumes de la conférence depuis 2010, car ils ne sont pas disponibles là-bas (à l'exception d'un seul volume). Comme nous souhaitons tous que nos travaux de recherche soient accessibles à un public plus large, cette étape sert très bien notre objectif. Je fournirai mes propres volumes pour ce projet et, à l'avenir, l'Association des pompiers autrichiens achètera chaque année un volume supplémentaire, qui sera ensuite remis à la Bibliothèque nationale.

Ce projet pourrait servir de modèle. D'une part, nous mettons notre travail à la disposition d'un public plus large et, d'autre part, nous pouvons vendre plus de livres.

Voilà toutes les nouvelles que j'ai pour vous pour le moment. Je vous tiendrai au courant.

Meilleures salutations

Gerald Schimpf, Président

The entire CTIF History Commission and the Study Group as it stood in late 2019.

The entire CTIF History Commission and the History Study Group as it stood in late 2019.

CTIF News Banner