fr
Select language
"Mimi" Mireille Glauser (left) and her workmates during the Basel Women´s Run on September 11th.
12 Sep 2021

L'Europe montre des signes de réouverture post-pandémie : La course annuelle des femmes de Bâle est presque revenue à la normale

fr
Select language

L'Europe montre lentement des signes de réouverture après la pandémie. Le Danemark a déjà mis fin à toutes les restrictions et la Suède a annoncé la fin des restrictions pour le 1er octobre. Le 11 septembre, le Basler Frauenlauf en Suisse s'est déroulé avec de légères restrictions.

La course annuelle des femmes de Bâle C'est une tradition à Basil depuis 2017. En 2020 bien sûr, les restrictions de Covid-19 ont forcé l'événement à quitter les rues. Cette année, alors que le monde entier rendait hommage aux victimes et se souvenait du 20e anniversaire de l'attaque terroriste contre la ville de New York, l'événement est plus ou moins revenu à la normale :

"Nous avions quelques restrictions concernant les masques et les passeports vaccinaux pour les participantes et un nombre limité de personnes qui pouvaient entrer dans la zone de départ et d'arrivée. À part cela, tout est rentré dans l'ordre", explique Mireille ("Mimi") Glauser , de la Commission des femmes dans les services d'incendie et de secours du CTIF, qui a participé à la Basil Women's Run en tenue de bunkeravec trois autres collègues féminines de son service d'incendie et des environs.

Mimi Glauser and a work mate during the September 11th Basel Women´s Run. Pour Mimi Glauser, qui a de nombreux amis aux États-Unis qu'elle n'a pas pu voir pendant la pandémie, il était particulièrement important de rendre hommage aux victimes des attentats du 11 septembre lors de la course de cette année :

"Sur la photo (ci-dessus), vous pouvez voir deux pompiers de carrière et deux volontaires. Mon jeune ami est à l'école des pompiers, et à gauche, vous pouvez me voir, habillée en tenue de bunker américain, en hommage aux victimes du 11 septembre", dit-elle.