fr
Select language
Screenshot from the You Tube video featured in the article.
21 Mar 2021

Les pompiers islandais s'inquiètent du dangereux "tourisme volcanique".

fr
Select language

" Il y a de la lave dangereuse, il n'y a pas beaucoup de lumière du jour et il faut plusieurs heures de marche pour entrer dans l'aéra... les gens sont mal équipés. "

Des personnes du monde entier se rendent en Islande pour assister à l'éruption volcanique sur la péninsule de Reykjanes. Les services de secours présents sur place s'inquiètent du fait que les visiteurs sont mal équipés et ne sont pas conscients des dangers auxquels ils sont confrontés.

Vendredi soir, le sol du montFagradalsfjalls'est ouvert près de la capitale Reykjavik et la zone volcanique est entrée en éruption. L'éruption en Islande est toujours en cours, et les sismologues craignent que le volcan ne reste actif pendant des années, voire des décennies.

Plus les éruptions sont spectaculaires, plus les gens veulent les voir.

"C'est fantastique, absolument fantastique. J'ai décidé d'apprendre à faire des recherches sur les volcans quand j'étais un petit enfant et maintenant je peux enfin en voir un de mes propres yeux", a déclaré Stefano Manza, qui étudie la volcanologie en Italie, dans des interviews diffusées par la télévision suédoise dimanche.

Steinar Thor Kristinsson, du service de sauvetage de Grindavik, craint que quelque chose n'arrive aux visiteurs, qui continuent à s'approcher de très près de la lave en fusion. La situation peut changer sans préavis et la lave en fusion peut se déplacer très rapidement.

"Beaucoup de personnes qui s'y rendent sont très mal équipées et c'est une situation difficile... il fait nuit et la randonnée dure plusieurs heures. Certaines personnes ne réalisent pas dans quoi elles s'embarquent", dit-il.