fr
Select language
Lac-Megantic. Photo Courtecy of Global News, Canada
19 Feb 2018

Leçons tirées de la catastrophe ferroviaire de Lac-Mégantic - Présentation NFPA en vedette

fr
Select language

Le 6 juillet 2013, un train à la dérive composé de 72 wagons-citernes transportant du pétrole brut du Dakota du Nord vers la côte est a déraillé au centre d'une ville de la campagne québécoise, au Canada. L'incendie qui en a résulté a coûté la vie à 47 personnes et a détruit le centre de la communauté.

Regardez cette vidéo d'une heure, basée sur une conférence de la NFPA, avec des témoignages de première main des premiers intervenants sur les lieux.

L'histoire de l'incident de Lac Mégantic représente un chapitre important de l'ère moderne de la gestion des risques. Les détails fourniront des leçons précieuses pour les participants de plusieurs secteurs différents.

Introduction de Wikipedia sur l'incident :

La catastropheferroviaire de Lac-Mégantics'est produite dans la ville deLac-Mégantic, dans larégion desCantons de l'Est auQuébec, au Canada, vers 01 :15EDT,[1][2]le 6 juillet 2013, lorsqu'un train demarchandisesde 74 wagons non surveillé transportant du pétrolebrut de la formationBakkena dévalé une pente de 1.2 % de Nantes et adérailléau centre-ville, entraînant l'incendie et l'explosion de plusieurswagons-citernes.

Le décès de 42 personnes a été confirmé, et cinq autres sont portées disparues et présumées mortes.

Plus de 30 bâtiments du centre de la ville, soit environ la moitié du centre-ville, ont été détruits, et tous les trente-neuf bâtiments restants du centre-ville, sauf trois, ont dû être démolis en raison de la contamination du site par le pétrole. [4]Les rapports initiaux des journaux décrivaient un rayon d'explosion d'un kilomètre (0,6 mi).

Le bilan de 47 morts en fait le quatrième accident ferroviaire le plus meurtrier de l'histoire du Canada, , et le plus meurtrier impliquant untrain de non-passagers. Il s'agit également de l'accident ferroviaire le plus meurtrier depuisla confédération du Canada en 1867; le dernier accident ferroviaire canadien à avoir fait plus de victimes était la catastropheferroviaire de St-Hilaireen 1864[7].

Plus d'informations sur Wikipedia

CTIF News Logo

Publié par Bjorn Ulfsson, coordinateur de la communication du CTIF