fr
Select language
Tore Eriksson, CTIF, minister Jan Jambon and Tom Van Esbroeck, Commission for Extrication & New Technology
10 Nov 2018

Le secteur belge des transports publics est le premier au monde à adapter la nouvelle norme ISO pour le marquage des nouveaux véhicules à propulsion

fr
Select language

Tom Van Esbroeck showing the Memorandum of Understanding

Un protocole d'accord a été signé entre le CTIF, le secteur du transport public belge et le ministère belge de la Sécurité et de l'Intérieur pour commencer à utiliser les nouveaux pictogrammes développés pour le marquage des nouveaux types de véhicules (propane, électrique et hybride) indiquant le type de propulsion sur chaque véhicule.

CTIF News Logo

Il s'agit d'une avancée importante pour toute l'Europe, et à terme pour le monde entier. Effectuer des opérations de sauvetage et de désincarcération sur des véhicules est devenu de plus en plus dangereux pour les premiers intervenants, étant donné que jusqu'à présent, il n'existait aucun moyen uniforme de marquer le type de carburant présent dans un véhicule.

 

Tore Eriksson, Jan Jambon and Tom Van Esbroeck

 

Cela signifie que les pompiers ne savent pas toujours comment éteindre les incendies de véhicules ou comment s'en approcher, mettant ainsi involontairement les équipes de secours en danger.

Les batteries au lithium ne peuvent pas être facilement éteintes avec de l'eau ou de la mousse, et en fait certaines batteries ne peuvent pas être éteintes du tout. Il existe également un risque d'électrocution, des fumées toxiques étant produites lorsque les batteries brûlent, et les températures sont extrêmement élevées dans les incendies de batteries de voiture au lithium,

Les véhicules au propane et au GNL présentent des risques d'explosion potentiellement bien supérieurs à ceux des moteurs à essence classiques.

Le découpage des châssis des véhicules électriques peut également présenter de nouveaux risques, en raison des câbles haute tension cachés dans le châssis.

La nouvelle norme ISO implique actuellement de nouveaux marquages uniformes, que le CTIF a contribué à créer.

Sur les photos et la vidéo, vous verrez le ministre belge de la Sécurité et de l'Intérieur, Jan Jambon, le président du CTIF, Tore Eriksson, et Tom Van Esbroeck, de la commission Extrusion et Nouvelles technologies du CTIF, apposer leur signature sur ce mémorandum et expliquer ce que cela signifie pour la communauté des sapeurs-pompiers en Belgique.

 

Signing table being filmed

 

Signing of the memorandum of understanding